MAISON D’ARTISTES
& FABRIQUE DE
THÉÂTRE

Calender
Maison d’artistes
& Fabrique de théâtre

Orgasme(s)

Canine Collectif
Main avec des paillettes dorées sur les doigts Main avec des paillettes dorées sur les doigts Tickets
04 – 13.04.2023
Orgasme(s)
Canine Collectif
  • Théâtre
  • Théâtre de marionnettes
En voir d'avantage

Partant du constat que la parole autour du plaisir est encore trop souvent verrouillée ou emplie de clichés, Caroline, Léone et Violette du Canine Collectif ont créé une marionnette qui, dans un univers onirique et sensoriel, part en quête du plaisir. À travers cet être manipulé à six bras, les trois artistes cherchent des réponses dans la multiplicité et la diversité des expériences et témoignages sur le sujet.

Malgré une vie sexuelle active, Lisa, 30 ans, réalise un jour qu’elle n’a jamais eu d’orgasme. Elle part alors à la recherche de cette sensation inconnue. Cette quête la mène jusqu’au lieu où elle a vécu ses premières sensations de plaisir : un endroit étrange qui n’est autre que le bungalow de sa grand-tante décédée. Là, un foisonnement d’images et de voix surgissent et viennent la rencontrer. Chacune est porteuse d’un récit ou d’une expérience singulière.

Lisa tente de percer le secret qui habite ce lieu. L’histoire de cette grand-tante, sorcière des temps modernes, et de son bungalow magique vont se mêler à la sienne. Elles pourraient bien l’aider à comprendre comment et pourquoi elle n’a jamais connu l’orgasme, et à trouver les chemins du plaisir grâce à l’aide de celles et ceux qu’elle rencontrera dans cet endroit…

LIRE PLUS

À travers ce spectacle, Caroline, Léone et Violette cherchent des réponses pour elles, mais aussi pour le public. Nous sommes toutes et tous cette Lisa qui cherche, interroge et veut savoir. Par le biais de l’enquête, les trois artistes ont recueilli des paroles, les plus larges et multiples possibles et, telles des passeuses, nous les transmettent, délient les langues et redonnent au plaisir la place qu’il mérite.

Orgasme(s) se veut une large exploration des façons possibles de se construire en regard de ce sujet : le plaisir sexuel, qui est à la fois intime, universel, multiple et souvent insaisissable. Dans le lieu magique – le bungalow de sa grand-tante – où évolue Lisa, s’invitent d’étranges images et de singuliers discours qui vont l’influencer dans sa recherche. Attentif à célébrer la beauté et la magie de la sexualité, Orgasme(s) se permet de dire et de montrer l’intime, grâce aux filtres et processus de distanciation qu’offrent la marionnette et les images théâtrales, dans une volonté de transmission assumée.

Une comédienne dansant dans un décor de maison
Une comédienne jouant une scène sur la masturbation
Deux comédiennes avec des masques
Deux comédiennes manipulant une marionnette
Deux comédiens et une marionnette sur scène
Photo du spectacle Orgasme(s) - Lisa, le personnage principal, danse.

À partir de 15 ans.

Écriture, jeu et mise en scène Caroline Taillet, Léone François, Violette de Leu
Collaboration à la mise en scène Lara Ceulemans
Stagiaire Adèle Evans
Scénographie Camille Burckel de Tell 
Costumes Jackye Fauconnier
Construction de marionnettes Valentin Périlleux
Regard extérieur marionnette Marie-Odile Dupuis
Création lumière et régie Grégoire Tempels
Création sonore Julie Rens
Accompagnement en production et diffusion Ad Lib – Support d’artistes

Une production du Canine Collectif et du Théâtre de l’Ancre, en coproduction avec l’Atelier Théâtre Jean Vilar, le Théâtre Les Tanneurs, La Coop asbl et Shelter Prod | Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du théâtre, la Ville de Bruxelles (Kangouroe), Taxshelter.be, ING et du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge | Avec le soutien des Riches-Claires, du Théâtres des 4 Mains et du LookIN’OUT | Création le 21 juin 2022 au Théâtre de l’Ancre.

Visuel © Dominique Bréda

Revue de presse

Après le succès de «La Théorie du Y», portrait d’une adolescente bisexuelle, la même équipe aborde l’orgasme féminin dans une pièce entre enquête et marionnette.

Catherine Makereel, Le Soir
14 juin 2022

L’équipe s’en sort avec bravoure et nuances, cassant quelques tabous tenaces sur lecorps et le plaisir féminin.

Catherine Makereel, Le Soir
22 juin 2022