Programme
Tickets
Long live the life that burns the chest

Long live the life that burns the chest

Armel Roussel / Jarmo Reha
27 - 29.01.2021

  • SSpectacle
  • T Théâtre

Acclamé par la critique et le public, Long live the life that burns the chest revient au Théâtre Les Tanneurs. Un solo kaléidoscopique sensuel et fragile, drôle et troublant, magnifiquement interprété par l’acteur estonien Jarmo Reha.

Le spectacle, construit comme une autofiction, puise ses racines dans cinq pays – Belgique, Estonie, Inde, Japon et Sénégal – et traite de l’identité, de la sexualité, de l’art et de la mort. Comment parle-t-on d’amour ? Comment vit-on sa sexualité ? Quelle place donne-t-on à l’art ? Et à la mort ? De Tokyo à Kaolack, de Pondichéry à Tallinn, le metteur en scène Armel Roussel et Jarmo Reha « ont trimballé leurs incertitudes à la rencontre de jeunes acteurs pour interroger avec eux les tabous, les codes, les diktats, les zones d’ombre ou de liberté qui régissent la place du corps et du sexe dans leur culture » (Le Soir).

« Comme un tableau pointilliste, Long live the life that burns the chest (Que vive la vie qui brûle la poitrine) se construit par petites notes infimes, dévoilements discrets, sourires et pleurs éphémères. Tout tient dans la présence à la fois brûlante et fragile de Jarmo Reha » (Le Soir). D’une voix envoûtante, fragile et puissante à la fois, d’un regard bleu et profond, l’acteur estonien nous ouvre les bras. Il s’expose, se met à nu et entre en dialogue avec les vidéos de Julien Stroïnovsky – témoins des voyages et des moments de partage. Peu à peu, il devient un écran sur lequel se voit projeter sa métamorphose due aux contacts des différentes cultures. Le spectacle dévoile un portrait de l’humanité où différentes routes se rejoignent dans l’incarnation de Jarmo Reha. Il livre aussi l’un des spectacles les plus personnels d’Armel Roussel, tout en pudeur et sincérité. La fiction et la réalité se mélangent sans cesse... Où se termine le théâtre ? Où commence la vie ? Un voyage ludique, sensible et romantique plein d’humanité.

© Veljo Poom

EN - This kaleidoscopic, sensual and fragile, amusing and troubling solo, magnificently interpreted by the Estonian actor Jarmo Reha, takes the form of an autobiographical story with its roots in five countries– Belgium, Estonia, India, Japan and Senegal.

NL - Deze snel wisselende, sensuele en broze, grappige en verontrustende solo, prachtig uitgevoerd door de Estse acteur Jarmo Reha, is opgebouwd als een autofictie en heeft zijn wortels in vijf landen: Belgi., Estland, India, Japan en Senegal.

Devant la scène Armel Roussel
Sur scène Jarmo Reha
Création films Julien Stroïnovsky
Création musicale Liis Ring
Créations lumière Nicolas Marty, Amélie Géhin
Reprise son Pierre-Alexandre Lampert
Direction technique Nicolas Oubraham
Chorégraphie Mercedes Dassy
Au Japon, avec Kazuki Kushio, Sojin Lee, Honoh Horikawa, Kei Namba, Uiko Watanabe, Conatsu Yoshida
Au Sénégal, avec Insa Bodian, Fatou Hane, Lamine Niane, Ameth Sow, Moustapha Thiam
En Inde, avec Anjana Balaji, Priti Bakalkar, G. Mani Bharathi, Priyadarshini Chakravarty, Abinaya Ganeshan, Rathinavel M, Nataraj, David Salamon, Vasanth Selvam, Dharanidharan U, Koumarane Valavane
Chargées de production Gabrielle Dailly, Manon Di Romano

Un spectacle de [e]utopia/Armel Roussel en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs et Vaba Lava Performing Art Center (Tallinn/Estonie) | Avec la participation du Festival Ardanthé – Théâtre de Vanves (France), du Fundamental Monodrama Festival (Luxembourg), des Studios Sina Saloum (Sénégal), du Théâtre Indianostrum – Pondichéry (Inde), des Instituts Français de Paris et Tokyo et de l’Alliance Française de Koalack (Sénégal) | Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – service du théâtre | Armel Roussel est artiste associé au Théâtre Les Tanneurs | Création le 11.09.2019 au Vaba Lava Performing Art Center, à Tallinn.

Dates

Me . 27 jan. - 19h15 TICKET
Je . 28 jan. - 20h30 TICKET
Ve . 29 jan. - 20h30 TICKET
Durée: 2h00

Revue de presse

"C’est doux, nébuleux, ludique, sincère." ***

Catherine Makereel, Le Soir - 7 novembre 2019

Toujours + d'actu : l'invité culturel

Fabrice Grosfilley, BX1 - 5 novembre 2019