Tickets
AH/HA

AH/HA


08 - 09.06.2018
ce spectacle joue au Théâtre Les Tanneurs dans le cadre du D Festival

  • SSpectacle
  • T Théâtre

FR Après son incontournable solo It’s going to get worse and worse and worse, my friend, Lisbeth Gruwez se lance dans une chorégraphie de groupe. Cinq corps se rencontrent dans un lieu sans nom, en pleine nuit. Ils se rejoignent lentement au rythme des circonstances, comme les déchets parfois regroupés par le vent dans une rue abandonnée. Mais leur rassemblement leur donne une force insoupçonnée. Ils se retrouvent dans une des expressions les plus intenses de l’homme : le rire. Et la rencontre devient une dangereuse célébration de l’extase commune. 
Avec AH/HA, Voetvolk franchit une nouvelle étape dans sa recherche du corps extatique. Le spectacle explore le langage formel du corps qui rit et en rend l’impact physique et psychique tangible pour le spectateur.

FR Après son incontournable solo It’s going to get worse and worse and worse, my friend, Lisbeth Gruwez se lance dans une chorégraphie de groupe. Cinq corps se rencontrent dans un lieu sans nom, en pleine nuit. Ils se rejoignent lentement au rythme des circonstances, comme les déchets parfois regroupés par le vent dans une rue abandonnée. Mais leur rassemblement leur donne une force insoupçonnée. Ils se retrouvent dans une des expressions les plus intenses de l’homme : le rire. Et la rencontre devient une dangereuse célébration de l’extase commune. 

Avec AH/HA, Voetvolk franchit une nouvelle étape dans sa recherche du corps extatique. Le spectacle explore le langage formel du corps qui rit et en rend l’impact physique et psychique tangible pour le spectateur.

 

NL Na haar onovertroffen solo It’s going to get worse and worse and worse, my friend, kiest Lisbeth Gruwez voor een groepschoreografie. Vijf lichamen ontmoeten elkaar in het holst van de nacht in een naamloze ruimte. Ze komen langzaam samen op het ritme van de omstandigheden, zoals de wind afval samendrijft in een verlaten straat. Ze putten echter een onvermoede kracht uit hun ontmoeting en vinden elkaar in de lach, een van de meest intense menselijke expressies. Zo wordt hun treffen een vermetele hulde aan de collectieve extase. 
Met AH/HA zet Voetvolk een nieuwe stap in zijn exploratie van het extatische lichaam. De voorstelling ontleedt de vormelijke taal van het lachende lichaam en maakt de lichamelijke en psychische impact ervan tastbaar voor de toeschouwer.

 

EN After her wonderful solo It’s going to get worse and worse and worse, my friend, Lisbeth Gruwez returns with a group choreography. Five bodies meet in a nameless place, in the dead of night. They move slowly in rhythm to life’s circumstances, like litter caught in a street corner blown there by a gust of wind. But their gathering gives them a hidden power. They channel humankind’s most powerful forms of expression : laughter. The meeting then becomes a dangerous celebration of communal ecstasy. With AH/HA, Voetvolk crosses a new step in its research of bodily ecstasy. This performance explores the formal language of the laughing body and renders its physical impact tangible for the audience.

Concept & chorégraphie Lisbeth Gruwez
Composition et création sonore Maarten Van Cauwenberghe
Danseurs Mercedes Dassy, Anne-Charlotte Bisoux, Lisbeth Gruwez, Vicente Arlandis Recuerda, Lucius Romeo-Fromm
Costumes Catherine Van Bree
Œil extérieur Bart Meuleman
Création lumière Harry Cole
Directeur technique Thomas Glorieux
Production Voetvolk vzw
Coproduction Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, Next Festival, Theater Im Pumpenhaus, Théâtre d’Arras / TANDEM Arras-Douai, Dampfzentrale, Le Triangle - scène conventionnée pour la danse- Rennes, Théâtre La Bastille, Les Brigittines, AndWhatBeside(s)Death, MA Scène nationale – Pays de Montbéliard. 
Avec le soutien de NONA, de la Communauté flamande, de la Commission communautaire flamande.
voetvolk.be

Dates

Ve . 08 juin - 20h30
Sa . 09 juin - 20h30
Durée: 1h00

Revue de presse

Rire jusqu'à l'épuisement

Guy Duplat, La Libre Belgique - 10 octobre 2014