Médiation culturelle

Effet de mode, mission ou nécessité ?

Conférence - 04/02/2013

A l’occasion de la parution du livre Jeux d’écriture aux Editions du Cerisier, le Théâtre Les Tanneurs a organisé le 4 février 2013 une journée de réflexion sur la médiation culturelle au sein d’un théâtre.

Les projets participatifs du Théâtre les Tanneurs se révèlent singuliers voire même uniques dans le champ des partenariats entre institutions culturelles et institutions sociales tant par leur conjugaison autour de la programmation artistique annuelle que par l’idée que la médiation culturelle – loin de se cantonner à n’être que le moyen de favoriser une meilleure réception des oeuvres – doit bien sûr permettre l’accès à la vision et la critique desdites oeuvres mais aussi encourager à la création, au montage et au fait de jouer une oeuvre et ce, peut-être même avant toute autre chose. En effet, vivre une expérience artistique de long terme dans l’espace-temps privilégié sinon « suspendu » d’une scène de théâtre ou d’un atelier permet de se départir de ses rôles, statuts et position sociale, et ce faisant, de pouvoir s’imaginer d’autres possibles, d’errer dans de nouveaux imaginaires et, par-là, de créer les conditions de son émancipation. Cela se vérifiant encore plus si l’on prend en compte les participants les plus précarisés.

  1. Lecture d'extraits du livre Jeux d'écriture par les auteurs
  2. Ouverture de la journée par Rachid Madrane
  3. Présentation du livre Jeux d’écriture
  4. La médiation culturelle: tentative de définition
  5. Pratiques de médiation culturelle: partage d'expériences d'artistes et de médiateurs au sein d'institutions théâtrales
  6. Cadre légal et institutionnel pour la médiation culturelle
  7. Conclusion de la journée par Lionel Thelen