Le jour, et la nuit, et le jour, après la mort Création

Esther Gerritsen / David Strosberg

18.04.17 > 22.04.17
25.04.17 > 29.04.17

Une femme meurt chez elle suite à une maladie. Durant les deux jours et la nuit qui suivent son décès, trois hommes s’épaulent, se confrontent à leurs émotions et s’affrontent : son fils, son mari et son frère Simon Sauve, un super-héros qui n’a pas le droit d’employer son don pour lui-même ou pour sa famille. Avec un humour absurde et acide, l’auteur néerlandaise Esther Gerritsen interroge au scalpel la banalité de la perte d’un proche et les réactions singulières de chacun. Son propos et son écriture, telle une mécanique où les répliques s’enchaînent très rapidement, ont éveillé l’intérêt du metteur en scène David Strosberg. Sensible à la densité et à l’aspect tragicomique des dialogues, il a proposé ce texte touchant à trois comédiens dont la finesse du jeu a déjà contribué à l’une ou l’autre de ses précédentes créations : Alexandre Trocki, Vincent Hennebicq et Philippe Grand’Henry.