Réparer les vivants

Emmanuel Noblet / Maylis de Kerangal

Contact

Juliette Mogenet
+32 2 213 70 52 -

Vous trouverez sur cette page les communiqué et dossier de presse ainsi que les photos du spectacle Réparer les vivants. 

Emmanuel Noblet

Au théâtre il a joué Shakespeare, Racine, Corneille, Marivaux, Garcia-Lorca, Andreïev, Durif, Puig, Slavkine, Lagarce... Il travaille sous la direction de Silviu Purcarete, David Gauchard, Alain Bézu, Thierry Collet, Sophie Lecarpentier, Didier Long, Yann Dacosta, Catherine Hiegel... et dans des créations collectives. Récemment il jouait avec François Morel dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière mis en scène par Catherine Hiegel.

Talent Cannes ADAMI en 2004, il tourne dans de nombreux téléfilms dont L’Affaire Villemin (Raoul Peck), SCALP série de Canal + (Jean-Marc Brondolo), Un parfum de sang (Pierre Lacan), au cinéma dans La Conquête de Xavier Durringer, La fille de nulle part de Jean-Claude Brisseau (Léopard d’Or 2012) et avec Fanny Ardant dans la comédie Chic de Jérôme Cornuau (janvier 2015).

Il a été de nombreuses fois collaborateur artistique, assistant de metteurs en scènes (Xavier Durringer, Paul Golub) au théâtre et au cinéma, il a également co- réalisé deux courts-métrages, participé à de nombreuses créations collectives et mis en scène cette saison Nicolas Rey et Mathieu Saïkali à la Maison de la Poésie dans Et vivre était sublime.

Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal est l’auteur de plusieurs romans et nouvelles :

Je marche sous un ciel de traîne (2000), La vie voyageuse (2003), Ni fleurs ni couronnes (2006), Dans les rapides (2007), Corniche Kennedy (2010), Naissance d’un pont (2010), Prix Franz Hessel et Prix Médicis, Tangente vers l’est (2012) , Prix Landerneau, À ce stade de la nuit (2015)

Benjamin Guillard

Formé au Conservatoire National Supérieur d’art Dramatique, Benjamin Guillard a pour professeur Philippe Adrien, Gérard Desarthe, Muriel Mayette, Mario Gonzales, Caroline Marcadé...

Au théâtre, il travail notamment sous la direction de Philippe Adrien dans Yvonne, princesse de Bourgogne et Meurtres de la princesse juive, Alain Gautré dans L’Avare, Julia Vidit dans Fantasio, Jean Bellorini dans Paroles Gelées.

À la télévision, il travaille sous la direction de Jean-Daniel Verhaeghe dans Une partie de campagne, Stéphane Kappes dans Merlin.
Il assiste François Morel dans sa mise en scène de Bien des choses puis le met en scène dans La nuit Satie (avec la chanteuse Juliette et le pianiste Alexandre Tharaud) et dans La fin du monde est pour dimanche.

En 2015, il met en scène Olivier Saladin dans Ancien malade des hôpitaux de Paris de Daniel Pennac au Théâtre de l’Atelier.
En parallèle, il réalise deux courts-métrages Looking for Steven Spielberg et Véhicule-École et écrit son premier long métrage.

Arno Veyrat

Il travaille un univers visuel où s’entremêle scénographie, lumière et vidéo. Il a collaboré avec des artistes d’univers très différents par le passé comme Stéphanie Aubin, Heddy Maalem, et dans l’actualité récente avec Kaori Ito, Vincent Delerm, Bruno Abraham-Kremer et Aurélien Bory. En son nom personnel, il met en place une installation visuelle intitulée Infra.

Sebastien Trouvé

Il est concepteur sonore, ingénieur du son et musicien, principalement pour le théâtre et la musique contemporaine. Il collabore avec différents metteurs en scène (Jean Bellorini, Alain Gautré, Razerka Lavant, Isabelle Ronayette...) et chorégraphes (Rapahëlle Delaunay, Laura Scozzi...) en tant que créateur sonore et s’intéresse particulièrement aux techniques de micro diffusions acoustiques.

C’est en tant qu’ingénieur du son qu’il collabore avec Hector Zazou sur ses trois dernières pièces musicales, qu’il suivra lors des tournées européennes.
Depuis 2008, il intègre régulièrement les équipes de L’Ircam afin d’y parfaire le développement d’un logiciel basé sur l’interaction entre l’image et le son. Basé sur les capacités de la musique à s’introduire dans des composantes narratives, un film utilisant de nouvelles techniques de réalisation est en cours de production.

En 2013, il construit son studio d’enregistrement dans le XXe arrondissement de Paris, le Studio 237, afin d’y préparer la production des premiers albums de Satin Coco et Opium Factory. Depuis février 2011, il travaille comme concepteur et ingénieur du son à la Gaité Lyrique à Paris.

 

Cristian Sotomayor

Né au Chili en 1974, diplômé d’une école de commerce à la fin des années 90, il suit une formation musicale et au son au Brésil et en Espagne. Batteur de la scène rock chilienne, dans le courant des années 2000, Cristián crée des installations sonores pour le Musée National des Beaux-Arts à Santiago du Chili, la salle Metrònom à Barcelone et la Fondation Cartier à Paris (Soirées Nomades, Exposition Takeshi Kitano à Paris & Tokyo). Il signe également la création sonore des pièces chorégraphiques de Claudia Triozzi, Latifa Laâbissi, Danya Hammoud, Volmir Cordeiro, Enora Rivière et Nuno Lucas. Pour le théâtre, il collabore avec Sébastien Trouvé sur la création sonore de Liliom (TGP). Il travaille en tant que musicien et réalisateur au Chili, Brésil et en France il accompagne en studio les chanteuses Camille et Emma Daumas. En 2012 il enregistre un album avec le DJ américain Jeff Mills. Il collabore comme mixeur avec le réalisateur Vincent Moon et le compositeur et saxophoniste Etienne De La Sayette. Il dirige ruidomáximo, son propre studio de création et postproduction son à Paris, et réalise l’Euphonie, émission de radio mensuelle.

  • Réparer les vivants 2© Aglaé Bory
  • Réparer les vivants 3© Aglaé Bory
  • Réparer les vivants 4© Aglaé Bory