December man

Colleen Murphy / Georges Lini

Contact

Juliette Mogenet
+32 2 213 70 52 -

Retrouvez sur cette page le communiqué de presse, le dossier de presse ainsi que les biographies de l'équipe et les photos du spectacle December Man

Colleen Murphy

Colleen Murphy est dramaturge, cinéaste et librettiste, née à Rouyn-Noranda au Québec et qui a grandi dans le nord de l’Ontario.
Sa pièce Pig Girl a remporté le Prix Littéraire du Gouverneur général en 2016 ainsi que le Prix Carol Bolt 2014.
The December Man / L’homme de décembre a remporté le Prix littéraire du gouverneur général en 2007, le Prix CAA / Carol Bolt et le Enbridge Playwrights Award.
Ses autres pièces sont : I Hope My Heart Burns First, Armstrong’s War, The Goodnight Bird, Beating Heart Cadaver (présélectionné pour un Prix Littéraire du Gouverneur général de 1999), The Piper, Down in Adoration Falling et All Other destinations are cancelled. Elle a remporté deux fois des prix au Concours littéraire CBC pour Fire-Engine Red and Pumpkin Eaters. Libretti pour Oksana G., composée par Aaron Gervais pour Tapestry Opera et My Mouth On Your Heart, composée par august Murphy-king pour Toy Piano Composers et Bicycle Opera. Ses films primés ont été projetés dans des festivals à travers le monde. Parmi eux : Girl with Dog, Shoemaker et The Feeler.
En 2010 et 2011, Colleen était la dramaturge canadienne en résidence à Finborough theatre à Londres, au Royaume-Uni. Elle a été dramaturge en résidence au Necessary Angel Theatre et Factory Theatre à Toronto, ainsi que dramaturge en résidence à l’Université de Regina en 2006/2007, auteure en résidence de Mabel Pugh Taylor à l’Université McMaster en 2010, auteure en résidence à l’Université de Guelph en 2011, Edna Staebler Laurier Writer-in-Residence à l’Université Wilfrid Laurier en 2014.
Récemment, elle a terminé trois ans en tant que Lee Playwright-in-Residence à l’Université de l’Alberta.
Sa dernière pièce, The Breathing Hole, a été produite au Festival Stratford au Canada durant l’été 2017. 

Georges Lini

Après avoir été longtemps cancre, Georges Lini devient professeur
à 27 ans.
De l’avant-dernière levée, il doit faire son service militaire.
Dix mois.

Pour ne pas perdre complètement son temps, il s’inscrit à l’académie de théâtre chez Christian Lombard.
Qui change sa vie.
 Une illumination tardive dira-t-il.
À 30 ans, il entre au Conservatoire de Bruxelles. En sort trois ans plus tard, en 1999.

Depuis, il a joué et surtout mis en scène.
Il a créé sa Compagnie : Belle de Nuit – qui fête ses 
20 ans en 2018.

Prix de la mise en scène pour La cuisine d’Elvis, du meilleur spectacle pour
Incendies et est nominé à la mise en scène pour
 Marcia Hesse. 
Son dernier spectacle, L’entrée du Christ à Bruxelles, est nominé dans la catégorie meilleur seul en scène.

Il aime voyager, ses enfants, sa compagne, sa campagne, la bonne bouffe, boire un coup, ses quelques ami(e)s, lire, courir et Liverpool FC.

Prof par intermittence au Conservatoire de Mons et à l’IAD, l’enseignement le passionne.
 La transmission est primordiale à ses yeux.

Nargis Benamor

Nargis Benamor est Bruxelloise d’origine Marocaine.
Diplômée du Conservatoire Royal de Mons.
Artiste de l’ombre et de la lumière.

Art-thérapeute, une autre passion l’étreint, la sensibilisation de la jeunesse par la parole et le corps.
Engagée dans la lutte pour les droits de l’homme auprès notamment d’Amnesty International et Oxfam.
Elle allie le théâtre et le militantisme à travers de multiples expériences d’écriture, co-écriture ou écriture collective en milieu scolaire, extrascolaire
en Belgique et à l’étranger.

Routarde dans l’âme, elle voyage avec son amoureux, elle marche. Elle regarde pour voir le monde d’un autre angle.

Sophia Leboutte

Sortie de l’INSAS en 1987, Sophia Leboutte débute au théâtre du Rideau de Bruxelles sous la direction de Bernard De Coster.  Par la suite, Michel Dezoteux l’invite à participer à plusieurs de ses créations dont Les Présidentes de W. Schwab, prix d’interprétation en 1996. Elle joue entre autres pour Philippe Sireuil, Isabelle Pousseur, Jacques Delcuvellerie, Yves Beaunesne, Thierry Salmon, Jean-Claude Berutti, Françoise Bloch, José Pliya, Lorent Wanson et retrouve également Ingrid Von Wantoch Rekovski sur plusieurs de ses projets.
Au cinéma, elle tourne avec Bénédicte Liénard, Dominique Cabrera, les frères Dardenne, Fara Sene, Xavier Giannoli.                                           
Son interprétation est remarquée dans les festivals du court-métrage de Clermont-Ferrand et à Rome en 2011 dans Thermes de Banu Akseki ainsi qu’à Cabourg en 2012 dans A new old story de Antoine Cuypers. Actualités: December man sous la direction de Georges Lini pour le théâtre royal de Namur ; La voix humaine mise en scène Salvatore Calcagno pour le Théâtre de Liège ; Vihta court-métrage de François Bierry ; La trêve, saison 2 réalisation Matthieu Donck. 

 

Luc Van Grunderbeeck

Comédien formé à l’IAD (Institut des Arts de Diffusion), il y est également aujourd’hui professeur et coordinateur pédagogique.
Il obtient l’Eve du Théâtre 1990, - devenu depuis « Prix de la critique » -, pour « La chambre et le temps » de Botho Strauss au Rideau de Bruxelles.
A la question « Quelle pièce aimerais-tu jouer ? », il répond « Ce n’est pas tant la pièce qui importe, mais la manière de la monter qui m’intéresse ».
Dans un parcours éclectique qui l’a mené du théâtre jeune public, dans lequel on est un inconnu pour le jeune spectateur, aux institutions où l’on est vraisemblablement un acteur confirmé, -ouf !- en passant par le théâtre de recherche, parce qu’on aime ça, aux nouvelles écritures et aux jeunes praticiens, qu’il affectionne particulièrement, il est aujourd’hui en compagnonnage régulier avec quelques metteurs en scène comme Georges Lini et Dominique Serron pour ne citer que cette saison 2017-2018.
Il ne dédaigne pas non plus le grand et le petit écran, de préférence quand les réalisateurs lui sont connus, il était en outre dans « Les Chevaliers blancs » de Joachim Lafosse, et sera prochainement dans la saison 2 de « La trêve » (Matthieu donck).

Félix Vannoorrenberghe

Attiré très jeune par le spectacle vivant, il zigzague entre musique et arts de la parole à l’Académie
de Rixensart. Il fait ses premières armes sur scène en public en interprétant Novecento : Pianiste d’Alessandro Baricco en 2011.
Il poursuit sa formation à l’IAD où il achève un master en interprétation dramatique en juin 2017.

December Man est son premier spectacle d’acteur professionnel.
Âgé de 22 ans, il est chaud boulette.

Xavier Mailleux

Né à Dinant en Belgique, il étudie au Conservatoire Royal de Bruxelles et de Mons où il obtient un premier prix en 95.
Il joue à Hippolyte Valenciennes et à Paris, Incendies de Wajdi Mouawad (Prix du meilleur spectacle belge).
Il chante Ateliers de la chanson, hommage à Reggiani.
En 2002, il crée et joue
 dans La tête en bas qu’il adapte du roman de Noëlle Châtelet et qui obtient le Prix de la Meilleure découverte aux Prix du Théâtre 2004.
Il rejoint Georges Lini dans la construction du Zone Urbaine Théâtre et l’assiste dans la création de plusieurs spectacles : Voix secrètes, La Cuisine d’Elvis (Prix de la meilleure mise en scène), et bien d’autres.
Il travaille aussi dans l’enseignement, professeur en académie, opérateur culturel pour
le Ministère de la Communauté française, animateur d’ateliers, il crée plusieurs spectacles avec des jeunes : Les enfants au ZUT, À l’ombre du Web : projet anim’action, puis se lance dans la traduction de pièces : Beautiful thing, Chatroom, Le locataire, Cock, Les monologues de la Marijuana pour le Théâtre de Poche et Opening Night à l’Espace Delvaux ainsi que Une Veillée, au Théâtre de Namur et Kintight qu’il joue au prospero à Montréal.

Renata Gorka

Dès son enfance, son seul objectif a toujours été de faire de sa passion son métier.
En 2005, elle est diplômée en scénographie à l’Institut d’Art et d’Architecture de Saint-Luc à Bruxelles.
Elle y retournera rapidement mais cette fois-ci en tant que professeur, pour y enseigner.

Très vite, elle réussit à partager et mettre en place ses idées et son univers à travers les décors et les costumes des différents projets sur lesquels elle travaille.
Que ce soit au théâtre, au cinéma ou à l’opéra, elle garde toujours son envie et sa motivation dans chacun des 56 projets réalisés. Le souci du détail et d’un décor parfait ne la quitte jamais.

Reconnue dans le monde du théâtre, son travail est rapidement récompensé par une nomination au Prix de la Critique en 2008.
En 2016, elle reçoit le prix de la Critique de la meilleure scénographie de la saison en Belgique pour Tableau d’une exécution.

Elle a d’ailleurs été de nouveau nominée pour 2017.

Sébastien Fernandez

Il se considère avant tout comme un scénariste et réalisateur même si ses multiples incursions dans le monde du théâtre lui ont parfois valu le surnom de « couteau suisse du théâtre belge ».
Il a à son actif une cinquantaine de créations vidéos et sonores, notamment pour les mises en scène de Georges Lini (projet HLA – pour lequel il reçoit le prix de la Critique 2011 pour la meilleure scénographie vidéo, Un Conte d’hiver, L’entrée du Christ à Bruxelles), Jasmina Douieb (Himmelweg), Axel de Booseré (UbuS) ou encore Miriam Youssef (Zazie dans le Métro).
Il pratique également la peinture numérique et est le co-fondateur de lavraietelevision.com, site de diffusion de projets autoproduits ou produits différemment.

Jérôme Dejean

Photographe et producteur musical de formation, Jérôme Dejean mène un parcours professionnel éclectique.
En 2004, il rejoint le collectif musical eX&Future et signera des bandes sonores pour le ZUT, le Théâtre du Méridien, etc.
Depuis peu, il crée avec Christophe Janssen un nouveau collectif « Peperstreetproject ».

Il multipliera ses apparitions dans le monde du spectacle surtout en tant qu’éclairagiste pour plusieurs metteurs en scène, compagnies, danseurs et chanteurs.
Habitué à mener plusieurs projets de front, nous
le retrouvons régulièrement comme responsable technique ou éclairagiste lors de festivals ou d’événements culturels.
Il assure en même temps la direction technique de Mtp memap asbl et d’autres compagnies.
Il mettra en lumière dernièrement Jetlag de la
cie Chaliwaté, Dehors devant la porte de la Cie What’s up au Théâtre National, Silence de la Cie Nightshop Théâtre, Plainte Contre X au Théâtre de Poche, Frisko et crème glaçée de la Cie Iceberg,...
Il a été nominé cette année dans la catégorie meilleure création technique pour Is there life on Mars.

  • December man©Sebastien Fernandez
  • December man©Sebastien Fernandez
  • December Man 2©Sebastien Fernandez
  • December Man 3©Sébastien Fernandez
  • December Man 4©Sébastien Fernandez